Accueil > Le Festival 2017 > Spectacles 2017 > CHEVEUX

CHEVEUX

jeudi 9 novembre 2017

Ouverture
Mercredi 22 Novembre
Théâtre Victor Hugo
20h30

Conception, écriture et jeu Laureline Collavizza
et Julie Fonroget

Cie BROUHA ART

Conception, création plastique et vidéo : Lika Guillemot
Conception, scénographie et lumières : James Brandily
Collaboration artistique : Yann Kukucka et Marek Kubista
Textes inspirés de
Les sens du poil, Christian Bromberger

Production Brouha Art. Co-production Le Claje. Soutien financier réserve parlementaire de Sandrine Mazetier, députée de la 8ème circonscription de Paris, RAVIV

C’est sensible, les cheveux. Ça révèle un caractère, une culture, un statut. Ça porte une mémoire, une tradition. Ça trahit. Ça occupe. Ça préoccupe.
Et si on donnait la parole aux décoiffés, aux chauves, aux obsessionnels, aux fétichistes, aux voleurs de tresses, aux vendeurs de mèches, aux résistants capillaires ? Juste pour voir, où vous en êtes, vous, avec vos cheveux.

Marie-Madeleine : "Au début, j’étais encore décente et discrète. Mes cheveux étaient alors toujours bien peignés et attachés d’une manière impeccable. Mon geste d’essuyage de pieds avec ma chevelure avait été perçu comme un signe de repentir. Puis, au fil du temps, mes cheveux se sont dénoués et ont pris une importance incroyable. Ce dénouement des cheveux provoqua une sorte de basculement progressif et subtil. De la pénitente je devins la sulfureuse. On dévoilait mon désir comme dans ce tableau de Titien où l’on me voit me cacher maladroitement avec ma petite main."

La Compagnie Brouha Art, née en 2007, crée des spectacles hybrides connectés à des problématiques contemporaines. Après plusieurs textes de théâtre contemporain et des adaptations de romans, la compagnie tend désormais vers une démarche documentaire en collectant des textes non littéraires (sociologie, psychologie, philosophie,…) comme point de départ de travail. Elle aborde des thèmes comme le genre, la rencontre amoureuse ou la laïcité avec un regard kaléidoscopique qui appelle à interroger le spectateur. La compagnie monte son premier spectacle, Les Quatre Jumelles de Copi, mis en scène par Laureline Collavizza en 2007.