Accueil > Archives > LE FESTIVAL 2008 > Spectacles 2008

Spectacles 2008

Dernier ajout : 12 mars 2013.

Articles de cette rubrique

  • Inventaire 68, Un pavé dans l’histoire

    12 mars 2013, par Pierre

    Mise en scène et collaboration à l’écriture : Anne Marcel
    Lumières et images : David Mastrette
    Interprétation : Nicolas Bonneau
    Comment raconter les évènements de 68, sans se perdre dans clichés ? Sans se perdre dans un aussi vaste sujet ?
    Peut-être en ne montrant pas tout, en suivant les parcours de quelques-uns, en essayant d’attraper au vol des sensations, des émotions, les symptômes d’une époque.
    Ce « 68 » se veut tout à la fois ludique et humain, politique, polémique et porteur d’espoir. (...)

  • Des idéaux

    12 mars 2013, par Pierre

    Mise en scène : Jeanne Poitevin avec Maxime Carasso
    Avec : Maxime Carasso, Lætitia Lacona, Boris Piot, Marion Bonnefoy, Jean-Marc Poupinais, Jeanne Poitevinn
    Improvisation musicale à la contrebasse : Rosine Feferman, Richard Léandre
    Compagnie Alzhar
    Je voudrais entamer un travail qui interroge cette colère, cette violence de l’homme...
    Il y a 10 ans, Jeanne Poitevin écrit Tout ce qui est terrible, un texte sur la violence qui nous habite, nous anime, nous détruit ou nous fait vivre. (...)

  • Women men 68 même pas mort

    12 mars 2013

    Conception et réalisation : Bruno Boussagol
    Mise en écriture et texte : Nadège Prugnard
    Avec Jean-Louis Debard, Pierre-Marius Court et Bruno Boussagol
    Brut de Béton production
    Comédie engagée, Women se joue sur des hymnes de Georges Brassens, Léon Cohenn, John Lennon, Jeanne Moreau, Frank Zappa...
    Avec Women, nous voulons rendre hommage à ces femmes qui avaient entre 25 et 30 ans en 1968 et qui ont révolutionné la « condition féminine » ;
    Elles ont Pris des risques avec leur existence. Elles ont (...)

  • Comme un is entre les épines

    12 mars 2013

    Mise en voix par Marcos Malavia
    Rufus prête sa voix et son jeu d’acteur étonnant et généreux à la comédie écrite par Fernando Arrabal
    Comme un lis entre les épines est un théâtre fou, brutal, joyeusement provocateur... Il hérite de la lucidité d’un Kafka et de l’humour d’un Jarry, il s’aaprente à Sade ou à Artaud. Mais Arrabal est sans doute le seul à avoir poussé la dérision aussi loin... La carcasse de nos sociétés avancées se trouve carbonisée sur la rampe festive de la révolution permanente :
    LULLY : Mes (...)

  • Interdit aux plus de trente ans

    12 mars 2013, par Pierre

    Lecture dramatidée : Armand Gatti Lira sa pièce commeun témoignage de son refus des guerres capitalistes et de toute célébration de ces boucheries.
    Gilles Tautin, cet étudiant noyé dans la Seine devant les usines de Flins, est-il le symbole de Mai (la croisée de toutes les questions) ? Ou « un cas », une exception : « Les affrontements les plus graves de mai se sont faits sans morts » ?
    Pièce « d’intervention » dans la lignée des mini-pièces, Interdit aux plus de trente ans est, de fait, une pièce où (...)

0 | 5